Vous arrivez à Taïwan et vous mourrez d’envie de découvrir les merveilles de l’île et ses saveurs exceptionnelles, mais connaissez vous les petits secrets de la vie Taïwanaise ? Vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin sur les nombreux sites, blogs et guides dédiés au tourisme à Taïwan. Néanmoins, vous n’êtes pas un touriste comme les autres, vous êtes un PVTiste ! Vous allez certainement vivre ici pour les 360 prochains jours et partager la vraie vie locale, le mode de vie et la culture des habitants de l’île. Alors pour vous fondre dans votre nouveau pays d’adoption, nous nous sommes dit que vous pourriez être intéressés par les tuyaux et bon plans qui vous aideront dans votre vie de tous les jours 😉

1LINE

C’est l’application la plus utilisée à Taïwan, à absolument télécharger à votre arrivée. On vous demandera « votre line » presque autant de fois que vous ferez de nouvelles rencontres. Elle sert à communiquer, collecter vos cartes de fidélité, partager vos albums photos et deviendra probablement votre réseau social favori. Vous y ajouterez vos amis, votre boss, votre prof de chinois ou le propriétaire de l’appart dans lequel vous louez votre chambre. L’application est très démocratisée à Taïwan, vous n’aurez qu’à scanner le QR code de votre interlocuteur ou lui donner le votre pour être immédiatement connecté. Comparable à WeChat en Chine, Line ne permettra également bientôt d’effectuer des paiements. Enfin, il se peut que vous essayiez de résister les premières semaines, mais il n’y a absolument aucune chance pour que vous échappiez au stickers « super cute » de Cony&Brown notamment, vos nouveaux Line Friends 🙂

2Le « Fapiao », votre ticket de caisse

L’employé du magasin vous implorait de prendre votre ticket de caisse et vous ne compreniez pas pourquoi ? C’est parce que chaque 2 mois, grâce à ces tickets et aux numéros qui y sont inscrits vous pouvez participer gratuitement à la loterie nationale. Dans le but de lutter contre la fraude et d’encourager les commerçants à déclarer leur ventes, le gouvernement a eu la bonne idée d’apposer sur les reçus des chiffres qui permettent de participer gratuitement à un grand tirage au sort chaque deux mois. Vous pouvez y gagner de $200nt à $10,000,000nt avec un mode de tirage assez simple :

le tirage comprend 8 numéros, vos numéros sont gagnants si ils sont identiques et placés au même endroit que la série de chiffres du tirage. Vous pourrez retirer vos gains à la poste, ou si vous êtes très chanceux, les gros lots à la Taïwan Cooperative Bank. Notez que pour tous vos paiements par EasyCard, vos numéros serons automatiquement enregistrés, vous serez alors contacté par sms si vous gagnez.

3Les poubelles

Le système de collecte des poubelles et de tri des déchets Taïwanais est reconnu pour son efficacité au niveau international. Il se dit même que des sénateurs Français s’y sont intéressé de près lors d’une visite sur l’île.

Cinq soirs par semaine, selon votre quartier, résonnera dans les rue Les lettres à Elise. Un morceau de musique classique pour accompagner le ballet des camions poubelles. Vous disposerez alors d’une quinzaine de minutes pour descendre vos différents déchets que vous aurez au préalable minutieusement triés. En effet les Taïwanais sont très à cheval (et ils ont bien raison) sur le recyclage. Vous séparerez d’abord les recyclables : bouteille d’eau, pots de yaourts nettoyés, conserves, bouteilles en verre,… et les trierez dans les différents sacs accrochés au camion. Puis les cartons et papiers : emballages et papiers non souillés (pas l’emballage papier du burger dégoulinant de sauce par exemple). Egalement vos sacs en plastique. Mais aussi les résidus alimentaires (que vous apprendrez vite à jeter régulièrement ou à conserver au congélateur par exemple pour éviter les insectes en tout genre). Et enfin, les autres déchets : à Taipei par exemple, ils doivent être jetés dans des sacs plastique dédiés que vous achèterez en magasin dont la couleur variera en fonction de votre quartier.

4Acheter un thé ou un café

Que ce soit le matin, et que vous soyez du genre à ne commencer une journée qu’après votre premier café. Que ce soit une chaude après-midi, et qu’assoiffé et vous ne rêviez que d’un thé glacé. Que ce soit le soir et que pour accompagner votre promenade nocturne vous souhaitiez savourer un célèbre bubble tea… Préparez-vous et aiguisez votre mandarin car commander une boisson à Taïwan n’est pas aussi rapide que vous pourriez l’espérer et pas aussi simple que vous le pensez. Le savoir-faire dans la préparation des boissons requiert de l’expérience afin de pouvoir passer commande ! Voici un petit mode d’emploi des questions dans l’ordre souvent posé :

  • «Dà huò xiǎo» : pour connaitre la taille de votre boisson vous aurez souvent le choix entre deux tailles.
  • «Jǐ Fēn táng» : afin de savoir combien de sucre vous souhaitez. 10 est considéré comme la saveur originale contenant 100% de la dose de sucre optimale pour la recette. Vous pourrez donc sur une échelle de 0 à 10 sélectionner combien de sucre vous souhaitez.
  • «Rè huò bīng» : vous aurez le choix entre votre boisson chaude, ou froide. Si vous préférez boire froid…
  • «Duōshǎo bīng» : vous pourrez choisir combien de glace vous souhaitez en pourcentage. Notez que ‘’less ice’’ correspond en fait à 30% et «Qu bīng» signife sans glace.
  • «da zhen jou hai shi xiao zhen jou» : si vous avez choisi un bubble tea, car en effet, vous pourrez choisir entre les petites ou les plus grosses graines de tapioca.

Enfin, à Taïwan les boissons sont très souvent recouvertes d’un film plastique. Il n’y a que par la pratique que vous apprendrez le geste, vif et pouce sur le dessus de la paille, qui vous permettra de savourer votre drink, après certainement quelques ratés 😉

5Le mois de fantômes

Vous ne le savez peut être pas encore, mais la visite des nombreux temples de l’île vous démontrera que la culture Taïwanaise intègre de nombreuses légendes. Une à laquelle vous ne pourrez pas échapper si vous séjournez à Taïwan en été : Ghost month, le mois des fantômes. Durant cette période qui change chaque année et se situe entre le mois d’aout et septembre, il est de coutume de se plier à quelques contre-indications, quelques fois assez contraignantes avouons-le, dans votre vie de tous les jours. Nous en avons listé quelques-unes :

Vous ne pourrez par exemple pas étendre vos vêtements à l’extérieur la nuit, un fantôme pourrait se glisser à l’interieur. Vous ne nagerez pas en extérieur, rivière et plage par exemple, un fantôme pourrait vous attraper dans l’eau et obtenir ainsi une nouvelle vie. Vous éviterez de sortir tard le soir, la nuit est un terrain de jeu pour les fantômes. Autour de minuit, vous ne prendrez pas de photos, un fantôme pourrait s’inviter sur l’image. Enfin, vous éviterez également de toucher les épaules et la tête de vos amis pendant cette période, vous risqueriez d’éteindre le feu qui y brûle.

Ces croyances vous feront peut-être sourire, mais elles sont une partie intégrante de la culture Taïwanaise. Vous constaterez par exemple que les mariages, les transactions importantes et les déménagements sont rares à cette période.

Alors si vous doutez encore que les Taïwanais sont superstitieux, laissez-moi vous parier que vous vivez au 4ème étage 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.